Il a hurlé «Allahu Akbar» car il craignait pour sa vie

L’homme qui a semé la panique vendredi dans une rame du M2 affirme qu’il était en pleine crise de panique. Poursuivi pour menaces alarmant la population, il a été libéré.
Den ganzen Bericht lesen unter: Tribune de Genève Suisse