Le professeur visé par un mandat d’arrêt international s’explique

Contacté par la Tribune, le médecin nie avoir fui et réfute tout enrichissement personnel. Il affirme vouloir revenir se défendre en Suisse.
Den ganzen Bericht lesen unter: Tribune de Genève Genève