«La démocratie directe peut être un grand danger»

L’Allemagne promet de respecter le «oui» à la votation contre l’immigration de masse, même si la démocratie directe peut parfois constituer «un grand danger», a souligné mardi le président allemand en visite en Suisse.
Den ganzen Bericht lesen unter: Tribune de Genève Suisse