Un président de Jeunesse ressort blanchi d’une fumeuse affaire

Condamné à 700 francs d’amende pour avoir laissé des gens fumer sous une cantine, le président d’une Jeunesse avait fait recours contre cette décision. Le Tribunal d’arrondissement de la Broye à Estavayer-le-Lac l’a acquitté vendredi.
Den ganzen Bericht lesen unter: 24 heures Vaud und Régions