«Des machines remplaceront des places de travail»

Un salaire minium de 4000 francs conduira à la suppression de places de travail, selon le président de l’Union patronale suisse Valentin Vogt.
Den ganzen Bericht lesen unter: Tribune de Genève Suisse