Assailli, Gunvor tente de rassurer ses banquiers

Après l’inscription du cofondateur du groupe de négoce basé à Genève sur la «liste noire» des sanctions économiques américaines à l’encontre des proches du Kremlin, un proche de la direction de Gunvor assure que c’est «c’est business as usual». Gunvor reste cependant «en communication permanente avec ses banques». Afin de les rassurer.




Den ganzen Bericht lesen unter: LeTemps.ch | Economie & Finance