La justice suisse vise Gulnara Karimova

La fille du chef de l’Etat ouzbek est rattrapée par une enquête sur une affaire de soupçons de blanchiment et de corruption impliquant le groupe TeliaSonera. 800 millions de francs ont été gelés, du jamais-vu. Pays-Bas, Etats-Unis et Norvège enquêtent en parallèle sur un autre cas: VimpelCom




Den ganzen Bericht lesen unter: LeTemps.ch | Economie & Finance