L’initiative de l’UDC menace le «Human Brain Project»

L’acceptation de l’initiative anti-immigration place la recherche de pointe en Suisse face à un avenir incertain – c’est aussi le cas pour le «Human Brain Project» à l’EPFL qui implique 500 chercheurs de 22 pays.
Den ganzen Bericht lesen unter: Tribune de Genève Suisse