GastroSuisse craint le pire avec des salaires plus élevés

Le président de l’association faîtière prévient que les plus petites entreprises auraient le plus de mal à l’appliquer et redoute une hausse du chômage en cas de oui.
Den ganzen Bericht lesen unter: Tribune de Genève Suisse