Pointeurs laser: Berne refuse de compléter le droit pénal

Le Conseil fédéral reconnaît que l’utilisation de pointeurs laser pour éblouir une personne est un danger pour la santé de la victime mais aussi pour la circulation. Pas besoin de légiférer pour autant.
Den ganzen Bericht lesen unter: Tribune de Genève Suisse