L’attribution d’un logement social n’est pas toujours contrôlée

A Genève, l’attribution des logements sociaux est sous étroite surveillance tandis qu’à Lausanne, un service de révision les passe au scanner tous les deux ou trois ans. Etat des lieux après le scandale qui secoue Berne.
Den ganzen Bericht lesen unter: Tribune de Genève Suisse