Nouvelle opération «escargot» des frontaliers

Une centaine de frontaliers résidant en France et travaillant en Suisse réclamaient le maintien de leur «droit d’option» pour couvrir leur frais de santé dans leur assurance maladie.
Den ganzen Bericht lesen unter: Tribune de Genève Genève