Après le 9 février, les entreprises craignent pour leur liberté d’embauche

Le oui à l’initiative de l’UDC a refroidi des projets d’implantation. Les autorités prônent l’attentisme. Certains en appellent déjà à une application flexible de la future loi




Den ganzen Bericht lesen unter: LeTemps.ch | Economie & Finance