Vingt ans après le vote, la route ne cède pas

Le 20 février 1994, à la surprise générale, les Suisses acceptaient l’initiative populaire «Pour la protection des régions alpines contre le trafic de transit». Un vote censé marquer un tournant dans la politique des transports. Mais l’objectif de transférer le trafic marchandises de la route au rail peine toujours à se concrétiser.
(Photo: Keystone)

Den ganzen Bericht lesen unter: swissinfo.ch – Politique