Même privé des F/A-18 de l’armée, l’espace aérien genevois est sécurisé

Pour scruter le ciel, 150 contrôleurs se  relaient. Comme l’armée, ils ont leurs propres radars.
Den ganzen Bericht lesen unter: Tribune de Genève Genève