La «fausse thérapie» pour un problème complexe

Le «oui» à l’initiative contre l’immigration massive correspond à l’image profondément ancrée dans la conscience collective d’un peuple brave et souverain, estime le philosophe politique Georg Kohler. Désormais, la Suisse est face à un choix: accepter les conséquences économiques de son isolement ou accepter que l’image ne colle plus à la réalité.
(Photo: pixsil)

Den ganzen Bericht lesen unter: swissinfo.ch – Politique