François Brélaz démissionne avec fracas de l’UDC

Le député de Cheseaux ne veut plus travailler «avec des gens pas très futés.» Il accuse son parti, et surtout son groupe au Grand Conseil, d’être «profondément anti-locataires».
Den ganzen Bericht lesen unter: 24 heures Vaud und Régions