Genève 2 n’apaise pas le calvaire des Syriens

Alors que les belligérants syriens doivent reprendre les négociations à Genève le 10 février, le sort des civils syriens ne cesse d’empirer, sous le poids des bombes, de la famine et des épidémies. L’aide internationale patine. Des initiatives privées tentent de prendre le relais.
(Photo: Reuters)

Den ganzen Bericht lesen unter: swissinfo.ch – Politique