La dérive réglementaire ruine les mérites du frein à l’endettement

Dans son dernier ouvrage sur les dettes privées et publiques, le professeur Silvio Borner ne manque pas d’égratigner des tendances inquiétantes qui apparaissent en Suisse, la multiplication des interdits et des règlements. «C’est parce que le frein à l’endettement fonctionne si bien que les groupes d’intérêt se déplacent sur le terrain réglementaire», regrette-t-il




Den ganzen Bericht lesen unter: LeTemps.ch | Economie & Finance