Condamnée pour atteinte à la paix des morts

Fâchée par la demande d’annulation d’un testament en sa faveur, la concubine d’un banquier décédé avait dispersé les cendres de son ami sans en informer la famille.
Den ganzen Bericht lesen unter: 24 heures Vaud und Régions