«Le plagiat est souvent lié à une négligence ou une méconnaissance»

La Policlinique médicale universitaire met en garde les chercheurs contre l’escroquerie scientifique.
Den ganzen Bericht lesen unter: 24 heures Vaud und Régions