Le paradis des santons se cache à la Taconnerie

Ces vingt dernières années, quelque deux mille figurines venues des quatre coins du monde ont rejoint la crèche de Béatrice Jornot.
Den ganzen Bericht lesen unter: Tribune de Genève Genève