L’assurance-maladie plombe le moral des frontaliers

Dès juin prochain, ils ne pourront plus se tourner vers des assurances-maladie privées pour se faire rembourser leurs frais de santé.
Den ganzen Bericht lesen unter: Tribune de Genève Suisse