L’ancien président d’UBS critique la «brutalité impérialiste» des Etats-Unis

Peter Kurer, aujourd’hui associé dans une société de capital investissement, BLR & Partners, déclare, dans une interview à «Die Zeit», que le risque d’amendes salées ne menace pas seulement les banques, mais aussi «toutes les entreprises super profitables comme les groupes pétroliers et pharmaceutiques»


Den ganzen Bericht lesen unter: LeTemps.ch | Economie & Finance