L’activiste Marco Weber ne regrette pas son engagement

De retour de Russie après avoir bénéficié d’une amnistie avec ses collègues, Marco Weber est convaincu que l’action de Greenpeace a servi à faire connaître les problèmes liés à l’Arctique dans la population.
Den ganzen Bericht lesen unter: Tribune de Genève Suisse