L’UNIL découvre un gène de poids pour enrayer l’obésité

Une équipe de scientifiques montre que des rongeurs génétiquement modifiés résistent mieux à la prise de poids excessive.
Den ganzen Bericht lesen unter: 24 heures Vaud und Régions